Rencontrons-nous lors d'un évènement !

Télécharger notre brochure

Comment devenir audioprothésiste ?

28/12/2023

Demande de rappel

L’audioprothésiste est le professionnel de santé assurant la réhabilitation auditive des personnes malentendantes par l’appareillage. Celui-ci est réalisé dans un centre d’audition, sur prescription médicale du médecin ORL. Par la suite, le technicien en audioprothèse contrôle l’état auditif du patient et encadre son suivi paramédical. Pour plus de détails, nous avons fait un article sur le métier audioprothésiste.

Devenir audioprothésiste : formation

Le programme :

Avant d’être un audioprothésiste diplômé, il faut compter 3 ans de formation.

Chaque année est découpée en unité d’enseignements et en stages que l’étudiant doit valider.

La première année, introductive, immerge l’étudiant dans le monde de l’audioprothèse. Acquérir les bases en matière d’audition, d’anatomie et de pathologie de l’oreille.

On consacre, de surcroît, un nombre d’heures conséquent à la physique et, plus particulièrement, à l’acoustique, qui est au cœur de l’activité de l’audioprothésiste.

Dès le début de sa formation, l’étudiant côtoie l’univers de l’audioprothèse. Il réalise différentes périodes de stage dans un centre d’audition, dans un service ORL à l’hôpital et dans un service gériatrique.

Il est primordial de comprendre pour les audioprothésistes en devenir, que les personnes âgées représentent une partie majeure de leur future patientèle et les missions qui leur incombent de ce fait.

On pense ici au maintien ou au rétablissement du lien social, à la préservation de leur cognition en plus de leur audition.

Un stage d’une semaine à effectuer auprès d’un fabricant d’aides auditives est également requis. 

Cela permet aux étudiants de comprendre le processus de fabrication d’un appareil. Ainsi, ils pourront découvrir une large palette des métiers composant le secteur de l’audition.

Le médecin reste indispensable, il pose les bases rigoureuses de l’appareillage réalisé par l’audioprothésiste. 

Toutefois, une bonne santé auditive est parfois affaire d’orthophonie, de psychologie, ou même de kinésithérapie en complément de l’appareil.

Lieux de formation

Il existe huit écoles d’audioprothèse en France. Elles sont situées à Bordeaux, Cahors, Fougères, Lyon, Montpellier, Nancy et Paris.

Ces lieux de formation font partie d’établissements spécialisés ou sont rattachés à des universités de médecine. 

Jusqu’en 2019, l’accès à ces écoles se faisait par concours. Il était spécifiquement sélectif avec un taux d’admission moyennant 15%.

Dans le lot des personnes sélectionnées, on recensait fréquemment des personnes ayant étudié dans une école préparatoire privée, ou d’anciens étudiants provenant d’autres formations de santé (médecins, pharmaciens, opticiens…) Le chiffre pouvait varier d’une année à l’autre suivant le nombre de places fixé par le gouvernement*. 

Les audioprothésistes figurent parmi les métiers de santé les moins représentés numériquement parlant. 

Le nombre d’audioprothésistes reste inférieur aux besoins auditifs de la population, croissants pour leur part.

Depuis 2021, pour devenir un audioprothésiste diplômé d’État, il faut candidater via Parcoursup. Les dossiers sont dans, un premier temps, étudiés et présélectionnés. Il n’y a pas de tests écrits.

Les candidats sélectionnés devront passer un entretien. Le choix final se base sur des preuves de qualités précises. 

Le bachelier potentiellement admis devra avoir un socle de connaissances solides dans les matières scientifiques précisément en physique, en mathématiques et en biologie ; le tout accompagné de bonnes compétences relationnelles. 

C’est également dans cette logique que l’examinateur se montrera attentif à l’aisance orale du candidat. La surdité rompt une part de communication entre le malentendant et la vie extérieure ; il est donc nécessaire que le futur audioprothésiste soit en mesure d’écouter et de s’exprimer de manière à reconstruire le lien rompu.

Autres qualités à avoir pour devenir audioprothésiste

Outre les qualités relationnelles, l’audioprothésiste est amené, dans la pratique de son métier, à se tenir informé quant aux nouvelles technologies d’appareils auditifs qui évoluent rapidement. Un esprit piqué de curiosité scientifique saura aisément se saisir de ces nouveaux savoirs. 

De plus, les appareils que l’audioprothésiste manipule au quotidien exigent une certaine dextérité doublée d’un intérêt pour les activités manuelles.

D’autres études pour devenir audioprothésiste ?

Il est également possible de passer par un organisme privé.

L’ENSAO propose une formation accélérée en partenariat avec les établissements d’études supérieures espagnols. Elle peut être réalisée en présentiel à Paris et Marseille. 

Il est également possible de le faire en distanciel (seuls les Travaux Pratiques sont en présentiels). 

Cette formation est réservée aux étudiants de + de 21 ans.

Pour les élèves de moins de 21 ans, il est possible de faire un double cursus Audio-Optique.

Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez aller sur Nos Formations ou prendre rendez-vous avec nous via le Chat. 

Une fois diplômé : évolutions de carrière

Il existe plus d’un choix d’orientation après l’obtention du diplôme.

La formation d’audioprothésiste s’inscrit dans le parcours LMD (Licence Master Doctorat), et ouvre donc l’accès à une poursuite d’études vers un master voire un doctorat pour ceux qui le souhaitent.

Une fois diplômé, l’audioprothésiste peut exercer de différentes manières et dans diverses structures. En succursales – comme Amplifon ou Audika pour ne citer que ceux-ci. Il existe également des structures indépendantes de plus petites tailles. 

L’audioprothésiste, peut aussi, faire le choix de pratiquer en libéral en ouvrant son propre centre.

Autre possibilité mais moins répandue, l’audioprothésiste peut exercer son métier en hôpital, et, ainsi, réaliser des tests audiométriques dans un service ORL. 

Il arrive que l’audioprothésiste y règle des implants cochléaires. 

Cette pratique nécessite une formation spécifique dont l’issue permet l’emploi de ses compétences au service de patients aux profils auditifs qu’on n’aurait pu accompagner seul, en cabinet.

L’audioprothésiste peut également devenir cadre de santé après quatre ans de métier ou encore exercer dans des maisons de santé auprès d’orthophonistes et de psychologues ou tout autre professionnel paramédical. 

 

Nous terminerons cette liste d’orientation post-diplôme en évoquant la possibilité pour l’audioprothésiste de travailler parmi les fabricants d’appareils auditifs. Cette fois, le technicien paramédical ne travaille plus aux côtés du patient mais au sein d’une équipe technique et commerciale.

Salaire

Le salaire varie énormément suivant la structure dans laquelle l’audioprothésiste exerce son métier et suivant ses domaines de compétences et ses années de carrière. 

Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez consulter l’article sur le salaire d’un audioprothésiste.

BTS Opticien Lunetier (BTS OL)

Se former rapidement et efficacement en distanciel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 
 

Diploma Audio-Optique (DAO)

Formez-vous simultanément aux métiers d’opticien et d’audioprothésiste et obtenez un *brevet de technicien supérieur d’opticien lunetier et un titre de « *técnico superior en audiología protésica a distancia» pour devenir des experts de la vision et de l’audition, deux secteurs de la santé faisant de vous des acteurs de la santé quotidienne des patients.

Diploma Audio Paris (DAP)

Se former rapidement et efficacement en présentiel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 

Diploma Audio en Ligne (DAL)

Se former rapidement et efficacement en distanciel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 

Diploma Audio en Alternance (DAA)

À l’issue de ces deux années de formation, vous disposerez d’un brevet de technicien supérieur NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client) et d’un titre de « técnico superior en audiología pro- tésica a distancia».