Rencontrons-nous lors d'un évènement !

Télécharger notre brochure

Le métier d’audioprothésiste

19/12/2023

Demande de rappel

L’audioprothésiste est un professionnel de la santé auditive. Son métier consiste à améliorer l’audition d’une personne malentendante grâce à un appareillage spécifique. Ces aides auditives sont accessibles sur prescription d’un médecin ORL. Cette profession paramédicale requiert de l’écoute, de la patience et des compétences techniques. Pour devenir audioprothésiste, trois ans d’études sont nécessaires après le bac. Une formation plus courte est dispensée par certains centres de formation comme l’ENSAO. Au terme de ce cycle d’études, les perspectives d’emploi sont excellentes.

Qu’est-ce qu’un audioprothésiste ?

L’audioprothésiste est un technicien professionnel de santé. Il aide à la réhabilitation auditive de ses patients malentendants. Sur prescription médicale d’un oto-rhino-laryngologiste, il propose des appareils auditifs (prothèses) dont il assure le bon réglage. Son but est d’améliorer la vie sociale et le bien-être de ses patients.

Une perte d’audition s’accompagne souvent d’une dégradation de la communication entre le déficient auditif et son environnement. Ce sont souvent ces problèmes qui poussent le patient à consulter des professionnels de l’audition.

Consulter un médecin ORL avant de se rendre chez un audioprothésiste

Lorsqu’une perte d’audition est constatée, il est recommandé de consulter d’abord un médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste). Ce professionnel réalise un test auditif et pose un diagnosticIl estime la nécessité ou non de prescrire des appareils auditifs. En effet, un problème d’audition peut parfois être, en partie, corrigé par voie chirurgicale.

Le médecin ORL peut aussi détecter un autre problème de santé (tumeur, syndrome particulier). Consulter un médecin ORL est un préalable avant tout rendez-vous chez un audioprothésiste. Si le médecin recommande le port d’un appareillage auditif, il réalise une prescription médicaleLe patient devra la présenter à l’audioprothésiste.

Un premier rendez-vous avec un audioprothésiste pour retrouver une audition de qualité

Le premier rendez-vous avec un audioprothésiste peut être intimidant. La personne souffrant d’une déficience auditive est prise en charge de manière professionnelle. L’expert lui pose d’abord une série de questions. Puis, il procède à des tests de l’audition. Enfin, il propose différents choix d’appareils auditifs. Par la suite, il assure leur réglage.

L’anamnèse, une série de questions pour cerner les besoins des patients

Le rendez-vous se déroule dans un centre d’audition. Le patient est placé dans une cabine insonorisée. Pour commencer, l’audioprothésiste pose une série de questions afin de cerner les besoins du patient. Il comprend ainsi son contexte de vie. Cette première phase s’appelle l’anamnèse. Elle s’inscrit dans un bilan d’orientation prothétique. Une stratégie est établie pour redonner de l’audition à la personne déficiente.

À un degré de perte auditive identique, l’audioprothésiste ne réalisera pas les mêmes réglages d’appareils sur deux patients différents. Le professionnel paramédical propose un accompagnement sur mesure. Il tient compte de l’audition, des capacités physiques et de la vie journalière des patients.

L’audioprothésiste réalise des tests de l’audition et propose des appareils auditifs

Ensuite, l’audioprothésiste effectue des tests audiométriques. Le professionnel de santé mesure les aptitudes de l’oreille, mais aussi celles du cerveau. Il s’intéresse notamment à la manière dont la personne malentendante comprend les mots ou autres signaux vocaux qui lui sont adressés.

Une fois l’anamnèse et les tests réalisésl’audioprothésiste détermine l’appareil auditif idéal pour son patient. Il réalise un compte rendu de son bilan d’orientation prothétique. Différentes possibilités sont présentées à la personne malentendante. Elle choisira son appareil auditif selon ses préférences de confort, d’esthétisme et son budget.

L’audioprothésiste règle les appareils auditifs pour que les patients retrouvent une bonne qualité de vie

Le port d’un appareil auditif est parfois un cap psychologique difficile à passer pour certaines personnes. L’audioprothésiste doit alors faire preuve d’empathie. Force de conseils, il doit convaincre la personne malentendante des bienfaits de l’appareillage sur sa santé auditive.

Une fois l’équipement auditif choisi, l’audioprothésiste relève l’empreinte du conduit auditif. Cela permet de réaliser des prothèses sur mesure. Lorsque les aides auditives sont prêtes, il règle les appareils en fonction de l’audition.

Le professionnel suit l’évolution de l’audition de ses patients au fil des années. Lors de rendez-vous réguliers, il vérifie que la prothèse est efficace. Il ajuste les appareils en cas d’inconfort. Enfin, il contrôle l’appareillage.

Écoute, patience, appétence technique : les qualités requises pour exercer ce métier

Le métier d’audioprothésiste est un métier paramédical. Les professionnels de santé qui l’exercent doivent avoir un grand sens de l’écoute et de la communicationIls sont au service de leurs patients, porteurs ou futurs porteurs de prothèses auditives.

L’audioprothésiste doit également faire preuve de patience. Dans son centre d’audition, il prend le temps d’informer la personne. Son professionnalisme et sa gentillesse rassurent les patients stressés. Ses conseils les aident à mieux appréhender leur appareillage auditif.

Un goût avéré pour la technique et une grande minutie sont des qualités précieuses chez un audioprothésiste. Pendant ses années d’études à l’université ou en centre de formation, ce technicien professionnel de santé acquiert des compétences approfondies. Son expérience lui permet de concevoir et d’adapter des prothèses auditives.

Devenir audioprothésiste : quelle formation faut-il suivre ?

Tous les profils sont acceptés en études d’audioprothèse. Toutefois, la majeure partie des étudiants intégrant une formation d’audioprothésiste ont suivi un bac à connotation scientifique. Les mathématiques et la physique font partie des matières principales des programmes des écoles d’audioprothésistes. Il existe globalement deux types de formations pour exercer cette profession. Une formation à l’université ou dans un centre comme l’ENSAO.

Une formation bac +3 à l’université pour préparer le diplôme d’État d’audioprothésiste

Après le bac, les étudiants entament trois ans d’études à l’université ou dans des écoles d’audioprothèse françaises. Les places sont limitées. Depuis l’arrêt du concours d’accès en 2021, les dossiers de candidature sont étudiés par la plateforme Parcoursup.

La formation dure trois années. Le futur spécialiste apprend à mesurer l’audition de son patient. Il apprend également à choisir la prothèse auditive adéquate et à régler les appareils. Au terme de leur formation très complète, les audioprothésistes obtiennent le statut de diplômés d’État.

Un apprentissage dans un centre comme l’ENSAO sur une durée d’études plus courte

Le diplôme est aussi accessible via des centres de formation ayant un partenariat avec des pays membres de l’Union européennecomme notre école l’ENSAO. Située à Paris, l’École supérieure d’audioprothèse et d’optique est partenaire de plusieurs écoles en Espagne.

Dans ce cursus, les études d’audioprothèse sont plus courtes. Elles durent 18 mois et non trois ans. Elles sont réalisables en France et conciliables avec une vie professionnelle et/ou familiale en parallèle. Le diplôme obtenu est conforme aux dispositions législatives européennes pour exercer.

Acquérir de nouvelles compétences en passant un diplôme d’université

Après l’obtention de son diplôme, le technicien de santé peut acquérir de nouvelles compétences en poursuivant ses études. Il peut passer un diplôme d’université (DU). Il acquerra alors des compétences relatives à l’appareillage des enfants, par exemple, ou sera en mesure de prendre en charge des personnes souffrant d’acouphènes.

La formation continue fait partie intrinsèque du métier d’audioprothésiste. Les techniques dans ce domaine évoluent constamment. De nombreuses formations sont proposées chaque année. Elles permettent aux professionnels de se familiariser avec la microélectronique ou les techniques liées aux prothèses auditives. Ces formations permettent également de mieux répondre aux besoins précis de certains patients souffrant de perte auditive.

Quelle carrière professionnelle pour un audioprothésiste après ses études ?

Une fois diplômé, l’audioprothésiste peut travailler en tant que salarié dans le secteur privé. Près de deux audioprothésistes sur trois choisissent le salariat. Le spécialiste de l’audition exerce le plus souvent dans un centre spécialisé dans l’appareillage et la rééducation de l’audition.

Cet expert de la santé auditive peut également choisir de s’installer en indépendant, à son compte. Il gère alors son propre cabinet d’audioprothèse et sa clientèle. Il peut aussi rejoindre une enseigne. Il gère alors un des magasins avec son équipe de professionnels. Enfin, un nombre restreint d’audioprothésistes travaillent à l’hôpital.

D’excellentes perspectives d’emploi dans le secteur de l’audition après les études d’audioprothésiste

Selon le ministère de la Santé, 6 millions de Français souffrent d’une déficience auditive. Avec le vieillissement de la population, ce chiffre est amené à augmenter dans les années à venir. Pourtant, seuls 35 % de ces personnes en perte d’audition portent aujourd’hui un appareillage auditif.

Le secteur de l’audition est amené à se développer. Le nombre d’audioprothésistes est en croissance constante d’après la Drees. Les perspectives d’emploi sont bonnes. Les audioprothésistes seront encore très sollicités durant les prochaines années.

Vous envisagez une carrière professionnelle dans le secteur de l’audition ? Découvrez les formations dispensées par l’ENSAO sur son campus de Paris ou à distance.

BTS Opticien Lunetier (BTS OL)

Se former rapidement et efficacement en distanciel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 
 

Diploma Audio-Optique (DAO)

Formez-vous simultanément aux métiers d’opticien et d’audioprothésiste et obtenez un *brevet de technicien supérieur d’opticien lunetier et un titre de « *técnico superior en audiología protésica a distancia» pour devenir des experts de la vision et de l’audition, deux secteurs de la santé faisant de vous des acteurs de la santé quotidienne des patients.

Diploma Audio Paris (DAP)

Se former rapidement et efficacement en présentiel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 

Diploma Audio en Ligne (DAL)

Se former rapidement et efficacement en distanciel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 

Diploma Audio en Alternance (DAA)

À l’issue de ces deux années de formation, vous disposerez d’un brevet de technicien supérieur NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client) et d’un titre de « técnico superior en audiología pro- tésica a distancia».