Rencontrons-nous lors d'un évènement !

Télécharger notre brochure

Le métier d’optométriste

7/03/2024

Demande de rappel

L’optométriste est un spécialiste de la vision. Ce professionnel de santé est formé pour réaliser des examens de l’œil et détecter les symptômes de certaines maladies oculaires (myopie, astigmatisme, glaucome, etc.). Il peut également prescrire des équipements d’optique à ses patients (verres correcteurs, lunettes, lentilles de contact, etc.). Vous envisagez d’exercer ce métier de l’optique ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la profession d’opticien-optométriste en France.

 

Optométriste : la synthèse

Noms similaires : opticien-optométriste, opticien-lunetier optométriste.

Niveau d’études : bac+3 à bac+5.

Employabilité : bonne.

Salaire débutant : entre 2 500 euros et 3 000 euros brut par mois.

Salaire confirmé : jusqu’à 4 000 euros brut par mois.

 

Qu’est-ce qu’un optométriste ?

Les optométristes sont des professionnels de santé experts en vision. Tout comme les opticiens, ils sont habilités à concevoir et à vendre des équipements d’optique (lunettes de vue, lentilles de contact, verres correcteurs, etc.).

Leurs compétences sont toutefois plus poussées. Les opticiens-optométristes sont formés pour effectuer des examens de l’œil beaucoup plus précis. Ils peuvent donc détecter des défauts de vision et certaines pathologies oculaires.

En cabinet médical, ils travaillent en étroite collaboration avec l’ophtalmologue. Leurs compétences leur permettent de réaliser des tests de vue complets avant la consultation et des examens complémentaires en cas de besoin.

La plupart des optométristes exercent leur métier dans un magasin d’optique. Ils partagent leur temps entre les actes de soin et les prestations commerciales. Ils sont en contact régulier avec les clients et sont amenés à leur prodiguer divers conseils. Ils peuvent par exemple les aider à choisir les lunettes ou les lentilles les plus adaptées à leur correction optique.

 

Quelle formation suivre pour devenir opticien-optométriste ?

Pour devenir opticien-optométriste, vous devez être titulaire d’un bac général option sciences ou d’un bac pro optique et lunetterie. Ensuite, suivez un BTS OL Opticien Lunetier. Ce diplôme peut être obtenu au terme d’une formation initiale ou en alternance dans un lycée ou une école d’optique comme l’ENSAO.

Une fois votre BTS en poche, il vous faudra poursuivre vos études pour exercer la profession d’optométriste. Vous pourrez vous orienter vers :

  • une licence professionnelle Optique (qui vous apportera des compétences supplémentaires en optométrie, en contactologie et en basse vision) ;
  • un master en Sciences de la Vision ;
  • un diplôme d’Expert en Sciences de la Vision (ESV) ;
  • un diplôme européen d’optométrie (DEO).

Ce métier de l’optique n’est pas réglementé. Notez cependant que l’Association des Optométristes de France (AOF) reconnaît comme optométristes les professionnels titulaires d’un diplôme de niveau bac+5.

 

Quelles sont les missions d’un opticien-optométriste ?

L’optométriste est un professionnel de la vue remplissant des missions variées. Il réalise des actes de soin techniques et diagnostique la qualité de la vision du patient. Il le conseille afin de préserver sa santé oculaire et est habilité à prescrire des lunettes et des lentilles de contact.

 

Effectuer des examens de la vue et des tests de vision

Pour évaluer l’acuité visuelle du patient, l’opticien-optométriste effectue un bilan de vue complet. Celui-ci commence par un entretien destiné à recueillir des informations sur ses antécédents médicaux. Ensuite, divers examens sont réalisés : test visuel, test de réfraction, etc.

 

Détecter les symptômes de certaines pathologies oculaires

Autre mission de l’optométriste : dépister les symptômes caractéristiques de certaines maladies oculaires. Durant l’examen de vue, il peut détecter des pathologies de l’œil telles que l’hypermétropie, la myopie, l’astigmatisme, le syndrome de l’œil sec, le glaucome, etc.

Il préconisera alors au patient de prendre un rendez-vous chez un ophtalmologue pour confirmer ce diagnostic. Dans certains cas, il se chargera de traiter des troubles de la vision grâce à une thérapie visuelle adaptée.

 

Proposer des conseils cliniques sur la santé des yeux

Comme tous les professionnels de la vision, les opticiens-optométristes sont formés pour offrir des conseils cliniques sur la santé visuelle. Ils préconisent par exemple aux patients de protéger leurs yeux avec des lunettes de soleil en cas d’exposition prolongée. Ils leur recommandent de reposer leurs yeux en regardant au loin toutes les 30 minutes s’ils travaillent devant un écran, etc.

 

Prescription et conception d’équipements d’optique

Après le bilan de vision et en l’absence de pathologie oculaire, l’optométriste peut rédiger une ordonnance prescrivant un équipement d’optique adapté (lunettes, lentilles, aides visuelles, etc.).

Il se charge aussi de le concevoir lorsqu’il travaille en magasin. Comme l’opticien, il commande le matériel nécessaire, lance le processus de fabrication, monte les verres et règle la monture afin qu’elle reste confortable pour le client.

 

Quelles sont les compétences requises pour exercer le métier d’optométriste ?

La profession d’optométriste mobilise des compétences scientifiques, techniques et relationnelles. Elle nécessite des connaissances précises en optométrie, en contactologie et en basse vision. Ce métier demande beaucoup de rigueur et une certaine pédagogie. L’opticien-optométriste sait également travailler en équipe dans un magasin ou au sein d’un cabinet d’ophtalmologie.

 

Connaissances poussées en optométrie, en contactologie et en basse vision

Un expert de la vision tel que l’optométriste possède de solides connaissances en optique, en anatomie et en physiologie. Il maîtrise les techniques d’optométrie afin de pouvoir évaluer les capacités visuelles du patient.

Il est aussi formé à la contactologie (correction de la vue par le port de lentilles de contact) et en basse vision. Il peut donc prendre en charge des personnes dont l’acuité visuelle est inférieure à 3 sur 10.

Rigueur, minutie et souci du détail

Les professionnels de l’optométrie sont amenés à manipuler des instruments de mesure très précis. Ils réalisent aussi des opérations de montage et de réglage minutieuses sur les lunettes. Ils doivent donc être rigoureux et attentifs aux détails. La moindre imprécision peut en effet impacter le quotidien de ses clients.

 

Sens de l’écoute, pédagogie et fibre commerciale

L’opticien-optométriste est un spécialiste de la vision à l’écoute des patients et des clients. Dans la salle d’examen, il prend le temps de recueillir leur ressenti concernant leurs problèmes de vue. Il reste pédagogue lorsqu’il leur fait des recommandations.

En magasin, il oriente les clients vers l’équipement d’optique le plus adapté à leurs besoins (lentilles, lunettes, etc.). Il leur propose des solutions en cas de verres rayés ou de monture cassée. L’optométriste utilise aussi ses compétences commerciales pour inciter à l’achat.

 

Sens de l’organisation et esprit d’équipe

Lorsqu’il travaille en cabinet d’ophtalmologie, ce spécialiste de l’œil doit être organisé et efficace. Il facilite ainsi la prise en charge des patients par l’ophtalmologue.

Les professionnels de l’optométrie exerçant dans un magasin d’optique sont aussi très organisés. Ils gèrent de concert les actes de soin et les actes commerciaux. Ils vérifient les stocks et les commandes. Ils s’occupent des dossiers de prise en charge par les mutuelles et la Sécurité sociale. Les optométristes ne travaillent jamais seuls. Ils doivent donc avoir l’esprit d’équipe !

 

Quel est le salaire moyen d’un optométriste en France ?

La rémunération mensuelle d’un optométriste en France oscille entre 2 500 euros et 4 000 euros brut. Un débutant gagne généralement entre 2 500 et 3 000 euros par mois. Un opticien-optométriste confirmé peut être payé jusqu’à 4 000 euros brut en cabinet d’ophtalmologie.

Les optométristes de France ne sont pas soumis à une grille salariale fixe. Comme les opticiens, ils touchent parfois des primes portant sur le nombre de lentilles ou de lunettes de vue vendues en magasin. Leur salaire peut être revu à la hausse s’ils suivent des formations complémentaires. En exerçant à leur compte, ils peuvent prétendre à une rémunération plus élevée.

 

Où exercer le métier d’opticien-optométriste ?

En fonction des diplômes obtenus et des compétences maîtrisées, l’optométriste peut exercer son métier dans différentes structures :

  • magasin d’optique ;
  • cabinet d’ophtalmologie ;
  • cabinet d’optométrie ;
  • établissement hospitalier ;
  • centre de santé et laboratoire spécialisé ;
  • service « recherche et développement » en optique ;
  • industrie ophtalmique (fabrication de lentilles de contact et de verres).

Se former au métier d’optométriste avec l’ENSAO

Vous voulez devenir optométriste ? Commencez par intégrer l’une des formations proposées par l’ENSAO. L’École Supérieure d’Audioprothèse et d’Optique est un centre de formation français rattaché au groupe Diploma Education. Il a été fondé par des professionnels de l’optique et de l’audioprothèse. Son campus parisien accueille les bacheliers désirant se lancer dans le domaine de la santé visuelle et auditive.

 

Le BTS OL Opticien Lunetier de l’ENSAO

Notre BTS OL Opticien Lunetier se déroule sur deux ans. Cette formation complète vous permettra d’exercer le métier d’opticien. Le plus ? Elle peut être effectuée en continu ou en apprentissage à Paris.

Au terme de ce cursus, vous saurez comment réaliser un examen de la vision. Vous pourrez établir facilement une formule d’équipement optique. Vous maîtriserez les techniques de montage, de contrôle et d’entretien des lunettes et des lentilles. Vous suivrez aussi des cours de gestion et de marketing pour être à l’aise en magasin.

 

Les formations pour se spécialiser en optométrie après un BTS Opticien Lunetier

Pour vous spécialiser en optométrie, il vous faudra poursuivre vos études à l’université. Vous pourrez intégrer une licence professionnelle Optique afin d’obtenir un diplôme national de niveau bac+3.

Puis, vous aurez la possibilité de suivre un master en Sciences de la Vision. Vous pourrez aussi vous orienter vers un diplôme d’Expert en Sciences de la Vision (ESV) ou un diplôme européen d’optométrie (DEO).

Besoin de plus amples informations sur le métier d’optométriste ? L’équipe de l’ENSAO reste à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Nous vous invitons à télécharger la brochure de notre BTS Opticien Lunetier. Ensuite, remplissez notre formulaire de rappel. Nous prendrons contact avec vous dans les meilleurs délais !

Pensez aussi à consulter nos autres fiches métiers :

BTS Opticien Lunetier (BTS OL)

Se former rapidement et efficacement en distanciel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 
 

Diploma Audio-Optique (DAO)

Formez-vous simultanément aux métiers d’opticien et d’audioprothésiste et obtenez un *brevet de technicien supérieur d’opticien lunetier et un titre de « *técnico superior en audiología protésica a distancia» pour devenir des experts de la vision et de l’audition, deux secteurs de la santé faisant de vous des acteurs de la santé quotidienne des patients.

Diploma Audio Paris (DAP)

Se former rapidement et efficacement en présentiel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 

Diploma Audio en Ligne (DAL)

Se former rapidement et efficacement en distanciel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 

Diploma Audio en Alternance (DAA)

À l’issue de ces deux années de formation, vous disposerez d’un brevet de technicien supérieur NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client) et d’un titre de « técnico superior en audiología pro- tésica a distancia».