Rencontrons-nous lors d'un évènement !

Télécharger notre brochure

Le métier de responsable en réfraction

12/03/2024

Demande de rappel

Le responsable en réfraction est un professionnel de santé spécialisé dans le traitement des troubles de l’acuité visuelle. Ce technicien est souvent un opticien-optométriste. Il détecte et soigne divers défauts oculaires tels que la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie. Ce métier de l’optique vous intéresse ? Découvrez les missions, les compétences, le salaire moyen et les formations à suivre pour devenir opticien responsable en réfraction en France.

 

Responsable en réfraction : la synthèse

Noms similaires : opticien responsable en réfraction ; opticien-optométriste spécialisé en réfraction ; responsable en réfraction et équipement optique.

Niveau d’études : bac+3 à bac+5.

Employabilité : très bonne.

Salaire débutant : environ 3 000 euros brut par mois.

Salaire confirmé : de 4 000 à 5 000 euros brut.

 

Qu’est-ce qu’un responsable en réfraction ?

Les responsables en réfraction sont des opticiens-optométristes qui ont poursuivi leur formation pour se spécialiser en réfraction oculaire. Ils se chargent principalement des troubles de la réfraction visuelle. Lorsque les rayons lumineux convergent vers la rétine selon une mauvaise orientation, l’acuité visuelle s’en voit diminuée.

Ces professionnels de la vision identifient et traitent les anomalies de réfraction de l’œil causées par certaines maladies oculaires (myopie, presbytie, astigmatisme et hypermétropie). Pour cela, ils procèdent à divers examens de vue sur le patient. Ils leur proposent ensuite un équipement d’optique adapté (lunettes ou lentilles de contact).

 

Quelle formation suivre pour devenir opticien responsable en réfraction ?

Pour exercer le métier de responsable en réfraction, vous devez tout d’abord suivre un BTS OL Opticien Lunetier. Cette formation est accessible après un bac pro optique et lunetterie ou un bac général option sciences. Pour obtenir ce diplôme, vous pouvez choisir un cursus en formation initiale ou en alternance au sein d’un lycée ou de l’ENSAO, l’École supérieure d’Audioprothèse et d’Optique.

Après ce BTS, il vous faudra passer la certification « Responsable en réfraction et équipement optique » (RREO), reconnue par l’État à bac +3. Ce titre est accessible en s’orientant vers :

  • une licence professionnelle d’Optique ;
  • un bachelor Responsable en Réfraction et Équipement Optique ;
  • un master en Sciences de la Vision.

 

Quelles sont les missions d’un opticien optométriste spécialisé en réfraction ?

Un opticien optométriste spécialisé en réfraction remplit plusieurs missions. Il prend en charge la totalité de la correction visuelle du patient. Cet expert de la vision peut effectuer un examen optométrique complet. Il est habilité à prescrire un équipement d’optique adapté (verres correcteurs ou lentilles de contact). Il participe également à des travaux de recherche et de développement.

 

Réalisation d’un examen de vue complet et de tests de vision

Le responsable en réfraction est formé pour effectuer un examen optométrique afin de mesurer l’acuité visuelle de son patient. Il détermine la réfraction oculaire grâce à divers appareils et tests de vision. Ce technicien de l’optique utilise des verres de mesure (réfracteurs) pour évaluer chaque œil séparément et ensemble (vision binoculaire).

Il recueille aussi diverses informations auprès du patient (antécédents médicaux, symptômes, attentes, etc.). À la fin du rendez-vous, il établit une conclusion optométrique permettant de déterminer la correction visuelle nécessaire.

 

Prescription et adaptation de l’équipement d’optique

Après avoir réalisé un examen de vue complet, le responsable en réfraction peut traiter le trouble oculaire identifié et la maladie visuelle associée (myopie, hypermétropie, presbytie, etc.). Il rédigera alors une ordonnance prescrivant un équipement d’optique adapté (aides visuelles, lentilles ou lunettes).

Ce professionnel de la vision peut lui-même concevoir les équipements conseillés. Il doit alors gérer les produits, les fournitures et lancer le processus de fabrication. Il est aussi responsable du bon fonctionnement des équipements délivrés. Enfin, il vérifie que les lunettes ou les lentilles s’adaptent bien au patient et restent confortables.

 

Participation à des travaux de recherche et de développement

Les opticiens-optométristes spécialisés en réfraction sont amenés à participer à des travaux de recherche et de développement. Ils intègrent alors des équipes techniques pluridisciplinaires. Leur rôle est de concevoir, de tester et de commercialiser de nouveaux équipements d’optique. Ils peuvent également mettre au point des appareillages technologiques servant à déterminer la réfraction visuelle des patients.

Quelles sont les compétences requises pour exercer le métier de responsable en réfraction ?

Le métier de responsable en réfraction requiert des compétences techniques, scientifiques et commerciales. Ce professionnel de santé formé en optométrie dispose de connaissances poussées en réfraction oculaire. Il maîtrise également les bases de la contactologie et de la basse vision. En magasin ou en cabinet d’ophtalmologie, il sait rester à l’écoute des patients et fait preuve de pédagogie.

 

Maîtrise des techniques d’optométrie et de réfraction

Cet expert de la vision est capable de réaliser un examen optométrique complet. Pour proposer un équipement d’optique adapté, il vérifie l’acuité visuelle du patient à l’aide de différents tests et mesures optométriques.

Le responsable en réfraction maîtrise bien entendu les techniques de réfraction objective et subjective. Il possède également des connaissances approfondies en physiologie, en anatomie et en pathologie.

 

Connaissances en contactologie et en basse vision

Lors de son cursus, l’opticien spécialisé en réfraction est formé à la contactologie. Il est donc habilité à prescrire des lentilles de contact adaptées aux défauts oculaires de ses patients. Il leur prodigue des conseils concernant leur pose, leur retrait et leur entretien.

Ce professionnel de santé dispose aussi de solides connaissances en basse vision. Il peut donc accompagner les personnes dont l’acuité visuelle est inférieure à 3/10. Son objectif sera de leur trouver des équipements d’optique qui leur permettront de retrouver de l’autonomie et du confort.

 

Compétences relationnelles et commerciales

L’opticien spécialisé en réfraction possède une certaine aisance relationnelle. En cabinet privé, il reste à l’écoute et fait preuve de pédagogie envers ses patients. Il prend le temps de leur expliquer le trouble oculaire diagnostiqué. Il les rassure quant au port de verres correcteurs ou de lentilles.

En magasin, il aide les clients à choisir leur nouvel équipement d’optique. Il propose également des solutions en cas de casse ou de verres rayés. C’est un véritable commercial qui sait faire la promotion de ses produits.

 

Quel est le salaire moyen d’un opticien responsable en réfraction en France ?

Le salaire mensuel d’un responsable en réfraction varie entre 3 000 et 5 000 euros brut mensuel en France. En début de carrière, il perçoit une rémunération d’environ 3 000 euros. Un professionnel confirmé peut toucher un salaire plus élevé. En libéral, il peut gagner entre 4 000 et 5 000 euros.

 

Où exercer le métier de responsable en réfraction ?

Les métiers de l’optique offrent de nombreux débouchés. Selon les diplômes obtenus, l’opticien-optométriste spécialisé en réfraction peut exercer sa profession dans les structures suivantes :

  • cabinet d’ophtalmologie ;
  • cabinet d’optométrie ;
  • magasin d’optique ;
  • entreprises d’optique lunetterie ;
  • laboratoires d’optique de contact ;
  • industrie ophtalmique (fabrication d’équipements d’optique) ;
  • établissement hospitalier ;
  • service « recherche et développement » en optique.

 

Se former au métier de responsable en réfraction avec l’ENSAO

Vous voulez devenir responsable en réfraction ? Intégrez tout d’abord l’une des formations de l’École supérieure d’audioprothèse et d’optique. L’ENSAO est un centre de formation parisien créé par des professionnels reconnus. Cette école accueille les étudiants souhaitant se spécialiser en santé auditive et visuelle.

 

Suivre le BTS OL Opticien Lunetier de l’ENSAO

Le BTS OL Opticien Lunetier de l’ENSAO se prépare en deux ans. Cette formation vous permettra d’obtenir un diplôme certifié RNCP reconnu par l’État. Elle peut être suivie en apprentissage ou en continu à Paris.

Au terme de votre cursus, vous disposerez de toutes les compétences requises pour exercer en tant qu’opticien lunetier. Vous pourrez effectuer une analyse de la vision. Vous saurez mettre en place une formule d’équipement optique. Vous serez formé aux techniques de montage, d’entretien et de contrôle des lentilles et des lunettes. Vous bénéficierez d’enseignements en gestion, droit et marketing.

 

Obtenir la certification professionnelle de responsable en réfraction et équipement optique (RREO)

Pour vous spécialiser en réfraction, vous devrez poursuivre votre formation à l’université. Commencez par une licence professionnelle d’Optique. Cette formation d’un an vous permettra d’acquérir de solides compétences en optométrie, en basse vision et en contactologie.

Puis, intégrez un bachelor Responsable en Réfraction et Équipement Optique. Vous y apprendrez toutes les techniques de réfraction visuelle. Vous perfectionnerez également votre pratique de l’examen de vue et améliorerez votre diagnostic. À l’issue de ce diplôme, vous obtiendrez la certification professionnelle de responsable en réfraction et équipement optique (RREO).

Ce bachelor peut ensuite être complété par un master en Sciences de la Vision. Ce diplôme d’université de niveau bac+5 vous permettra d’être reconnu en tant qu’optométriste par l’Association des Optométristes de France (AOF).

Besoin d’informations complémentaires ? Téléchargez et consultez la brochure de notre BTS Opticien Lunetier. Vous pouvez aussi nous contacter en remplissant notre formulaire de rappel. L’équipe de l’ENSAO se chargera de vous rappeler dans les plus brefs délais !

Prenez aussi le temps de lire nos fiches métiers consacrées aux autres professions de l’univers de l’optique :

BTS Opticien Lunetier (BTS OL)

Se former rapidement et efficacement en distanciel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 
 

Diploma Audio-Optique (DAO)

Formez-vous simultanément aux métiers d’opticien et d’audioprothésiste et obtenez un *brevet de technicien supérieur d’opticien lunetier et un titre de « *técnico superior en audiología protésica a distancia» pour devenir des experts de la vision et de l’audition, deux secteurs de la santé faisant de vous des acteurs de la santé quotidienne des patients.

Diploma Audio Paris (DAP)

Se former rapidement et efficacement en présentiel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 

Diploma Audio en Ligne (DAL)

Se former rapidement et efficacement en distanciel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 

Diploma Audio en Alternance (DAA)

À l’issue de ces deux années de formation, vous disposerez d’un brevet de technicien supérieur NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client) et d’un titre de « técnico superior en audiología pro- tésica a distancia».