Rencontrons-nous lors d'un évènement !

Télécharger notre brochure

Quelle formation entreprendre pour réussir sa reconversion comme audioprothésiste ? 

2/04/2024

Demande de rappel

Vous souhaitez devenir audioprothésiste ? Il s’agit d’un métier d’avenir vers lequel il est intéressant de se reconvertir. Ce professionnel de santé a pour mission d’appareiller les personnes atteintes de troubles de l’audition. Son rôle consiste à établir un bilan appelé audiogramme avant de réaliser une audioprothèse. Si cet emploi vous intéresse, découvrez les démarches à suivre pour entamer une reconversion comme audioprothésiste.

 

En quoi consiste le métier d’audioprothésiste en France ?

Un audioprothésiste est avant tout un professionnel de santé. Il accompagne les personnes présentant des troubles de l’audition. En cela, il travaille en étroite collaboration avec les oto-rhino-laryngologistes, plus couramment appelés ORL. En effet, un audioprothésiste ne peut appareiller un patient que si celui-ci dispose d’une prescription médicale.

Son travail consiste à concevoir des prothèses auditives. Pour cela, il est d’abord amené à effectuer un audiogramme. Ce bilan permet de déterminer le type de déficience dont souffre le patient. Cet examen est également utile pour évaluer la perte auditive. Grâce à ce test, l’audioprothésiste peut choisir le traitement le mieux adapté.

Si une prothèse est nécessaire, il va effectuer une prise d’empreinte de l’oreille. Pour ce faire, il injecte une pâte de silicone dans le conduit auditif. Cette opération permet de réaliser des appareillages conformes aux caractéristiques de chaque patient. L’audioprothésiste assure ensuite la pose et le suivi des appareils auditifs.

Mais son rôle ne se limite pas à l’accompagnement des patients. Il s’agit d’un métier qui englobe toute une dimension commerciale. Un audioprothésiste doit en effet trouver des fournisseurs de confiance où acheter ses prothèses. Il doit également gérer ses stocks et penser à se réapprovisionner régulièrement.

 

Les principales missions des audioprothésistes en reconversion professionnelle

Les missions de l’audioprothésiste sont variées. Ce professionnel de santé pose des prothèses auditives et accompagne ses patients tout au long du processus d’appareillage.

 

Accompagner les personnes atteintes de troubles auditifs

Après leurs études, ces professionnels de santé sont amenés à exercer de nombreuses missions. La première consiste à accueillir les patients munis d’une ordonnance délivrée par un ORL. Ce document est indispensable pour que l’aide auditive soit remboursée. La prescription médicale est généralement valable pendant un an.

Selon la pathologie diagnostiquée, l’audioprothésiste doit déterminer quelle audioprothèse convient le mieux. Pour ce faire, il se base sur un audiogramme. Il s’agit d’un bilan visant à évaluer le degré de surdité d’un individu. En fonction des résultats, il va présenter au patient une prothèse qui répond à sa problématique.

Pour chaque modèle, il doit indiquer le prix de l’audioprothèse et des prestations d’adaptation. Il doit également préciser les modalités de prise en charge par l’Assurance Maladie. Celle-ci dépend de la classe à laquelle appartient l’appareillage. À noter que depuis 2021, au moins une offre 100 % santé doit être présentée.

 

Poser et procéder aux réglages de l’audioprothèse

Pour que l’audioprothèse soit parfaitement ajustée, une empreinte auriculaire doit être réalisée. Cette opération consiste à injecter dans le conduit auditif une pâte de silicone. Le moulage obtenu sert ensuite de modèle pour concevoir une aide auditive sur mesure. Cette étape est primordiale pour éviter toute sensation de gêne.

À la livraison de l’appareillage, l’audioprothésiste procède aux premiers ajustements. Il montre à ses patients comment utiliser correctement l’appareil. Au début, le réglage n’est pas optimal. La puissance sonore fait généralement l’objet d’une sous-correction. Cela permet à la personne appareillée de s’habituer au nouveau dispositif.

 

Assurer un suivi des patients avec une aide auditive

L’audioprothésiste assure enfin un suivi des patients. Il surveille l’évolution de leur audition et procède à des ajustements si nécessaire. Des rendez-vous réguliers permettent de résoudre d’éventuels dysfonctionnements et de régler parfaitement l’audioprothèse. Ces prestations de suivi sont incluses dans le prix d’achat de l’équipement.

 

Les compétences requises pour réussir sa reconversion comme audioprothésiste

Exercer le métier d’audioprothésiste requiert des compétences techniques et relationnelles. Il faut savoir faire preuve de précision tout en mettant en confiance chaque patient.

 

Patience et sens de l’écoute

Devenir audioprothésiste demande avant tout des compétences relationnelles. Vous devez être à l’écoute et faire preuve de patience. Comme tout professionnel de santé, il est primordial que vous compreniez les difficultés de vos patients. Vous pourrez ainsi les accompagner sereinement dans ce moment de leur vie.

Un bon audioprothésiste est également capable de s’adapter à tous les profils. Même s’il est parfois confronté à des enfants ou adolescents, la majorité des personnes qu’il accueille sont des personnes âgées. Il est donc important de savoir s’adresser à chaque patient de manière appropriée.

 

Bienveillance et curiosité

La bienveillance et la pédagogie sont au cœur de ce métier. En effet, certaines personnes ont besoin d’un accompagnement plus poussé. D’autres sont même parfois réticentes à l’idée de se faire appareiller. Il faut alors pouvoir leur exposer tous les bénéfices associés aux appareils auditifs.

Vous devez également faire preuve de curiosité. Pour exercer cet emploi dans les meilleures conditions, il faut se tenir informé des avancées technologiques. Des nouveautés arrivent régulièrement sur le marché. Il est important que vous puissiez les proposer aux personnes qui vous consultent.

 

Minutie et dextérité manuelle

Les aspects techniques du métier ne doivent pas être négligés. Si vous entamez une reconversion comme audioprothésiste, vous devez être quelqu’un de minutieux. La manipulation d’une audioprothèse demande une certaine habilité au niveau des mains. Les réglages demandent aussi de faire preuve de précision dans les gestes.

 

Quel est le salaire moyen des audioprothésistes après reconversion ?

Comme pour de nombreux métiers, le salaire d’un audioprothésiste dépend de son statut. Celui qui exerce dans un cabinet ou un centre hospitalier gagne entre 1 500 et 2 000 euros brut par mois. Celui qui travaille en tant qu’indépendant touche plutôt entre 2 400 et 3 000 euros brut mensuels.

Avec de l’expérience, le salaire peut monter jusqu’à 5 000 euros brut par mois. Cette rémunération avantageuse fait partie des raisons pour lesquelles il est intéressant d’entreprendre une reconversion comme audioprothésiste.

 

Pourquoi se tourner vers le métier d’audioprothésiste pour une reconversion ?

Les raisons pour lesquelles entamer une formation d’audioprothésiste sont nombreuses. La première est qu’il s’agit d’un métier d’avenir. Les dernières études estiment que six millions de personnes ont des difficultés d’audition en France. Parmi elles, près de la moitié aurait besoin d’une aide auditive.

Il existe bel et bien, un réel besoin en France dans ce secteur. D’autant plus que les audioprothésistes comptent parmi les métiers de la santé les moins représentés. Les professionnels sont en sous nombre alors que la part d’individus souffrant de surdité ne cesse de croître.

Il s’agit également d’un emploi valorisant pour lequel il existe des possibilités d’évolution professionnelle. Bien souvent, les audioprothésistes trouvent du travail dès l’obtention de leur diplôme. La plupart sont embauchés en milieu hospitalier ou dans un centre spécialisé dans l’audition.

Après quelques années de pratique, un audioprothésiste peut rapidement faire évoluer sa carrière. Il peut ouvrir son cabinet de consultation ou se spécialiser en suivant diverses formations. Après cinq ans d’exercice, il a également la possibilité de devenir cadre de santé.

 

Quelle formation suivre pour une reconversion comme audioprothésiste ?

Pour obtenir un diplôme d’audioprothésiste, il est possible d’intégrer une école spécialisée directement après le Bac. Vous pouvez également passer par un centre de formation privé comme l’ENSAO dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

 

La formation initiale pour obtenir un diplôme d’audioprothésiste

Une reconversion comme audioprothésiste requiert de suivre le même parcours que les étudiants en formation initiale. Pour exercer cet emploi, il faut obtenir un diplôme d’État de technicien en audioprothèse. Ce diplôme est délivré après une formation de trois ans.

Chaque année de cours est subdivisée en unités d’enseignement. Diverses matières liées à l’anatomie et aux pathologies de l’oreille sont enseignées. Des cours d’audiométrie, de physique et de mathématiques sont également dispensés.

Cette formation prévoit des périodes de stage dès la première année. Ils peuvent être réalisés dans un centre d’audition ou à l’hôpital. Un stage auprès d’un fabricant d’aides auditives est également prévu. Généralement d’une semaine, il permet aux étudiants d’en apprendre davantage sur la conception d’un appareil.

 

Se former au métier d’audioprothésiste dans une école spécialisée

Le diplôme d’audioprothésiste se prépare au sein d’une école habilitée par l’État. Il en existe neuf en France. Elles sont situées à Paris, Rennes, Toulouse, Nancy, Évreux, Lyon, Bordeaux, Montpellier et Lille. Lorsqu’ils ne sont pas spécialisés, ces établissements sont rattachés à une université de médecine.

Auparavant, un concours très sélectif conditionnait l’accès à ce type d’école. Depuis la rentrée 2021, la sélection se fait désormais sur la plateforme Parcoursup. Les candidats sont d’abord sélectionnés sur dossier avant de devoir passer un entretien.

Dans le cadre d’une reconversion comme audioprothésiste, la procédure est différente. Les candidats en reprise d’études doivent passer par la plateforme Parcours+. Le processus d’admission est ensuite similaire aux étudiants en formation initiale.

 

Réussir sa reconversion comme audioprothésiste avec la formation ENSAO

Une autre option consiste à passer par un organisme privé comme l’ENSAO. Nous proposons des formations accélérées pour les personnes souhaitant entamer une reconversion comme audioprothésiste. Elles sont élaborées en partenariat avec des établissements espagnols d’études supérieures.

En faisant appel à l’ENSAO, vous avez le choix entre plusieurs formules. Nous mettons à votre disposition une formation audioprothèse en ligne. Elle peut être réalisée entièrement à distance, à l’exception des travaux pratiques. Nous proposons également deux formations en présentiel. L’une est dispensée à Paris et l’autre à Marseille.

Si vous souhaitez entamer une reconversion comme audioprothésiste, vous pouvez prendre rendez-vous avec l’ENSAO.

Nous pourrons répondre à toutes vos questions sur notre formation en audioprothèse. Pour tous les étudiants de moins de 21 ans, nous proposons également un double cursus en Audio-Optique.

BTS Opticien Lunetier (BTS OL)

Se former rapidement et efficacement en distanciel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 
 

Diploma Audio-Optique (DAO)

Formez-vous simultanément aux métiers d’opticien et d’audioprothésiste et obtenez un *brevet de technicien supérieur d’opticien lunetier et un titre de « *técnico superior en audiología protésica a distancia» pour devenir des experts de la vision et de l’audition, deux secteurs de la santé faisant de vous des acteurs de la santé quotidienne des patients.

Diploma Audio Paris (DAP)

Se former rapidement et efficacement en présentiel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 

Diploma Audio en Ligne (DAL)

Se former rapidement et efficacement en distanciel dans les meilleures conditions au métier d’audioprothésiste à travers le diplôme européen espagnol.

 
 
 

Diploma Audio en Alternance (DAA)

À l’issue de ces deux années de formation, vous disposerez d’un brevet de technicien supérieur NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client) et d’un titre de « técnico superior en audiología pro- tésica a distancia».